Syndrome du tunnel carpien

Le tunnel carpien ou canal carpien est un canal dans le poignet, formé par les os du poignet et un ligament épais nommé le ligament transverse du carpe. Les tendons servant à plier les doigts passent dans ce canal en compagnie du nerf médian. Le nerf médian est le nerf qui donne la sensibilité du pouce, de l’index, du majeur et de la moitié de l’annulaire. Il stimule aussi les muscles de la base du pouce. Le syndrome survient lorsque le nerf se trouve comprimé dans son canal.

Quelles en sont les causes?

  • Augmentation de volume des structures dans le canal : Tumeurs, muscles anormaux, saignement, arthrose, arthrite et conditions inflammatoires (synovite des fléchisseurs).
  • Diminution de la taille du canal : Survient le plus souvent en raison d’anomalies osseuses.
  • Conditions causant de la rétention de liquides : Grossesse, médications, maladie de la thyroïde, diabète, hypothyroïdie et amyloïde.
  • Surutilisation du poignet : Des mouvements répétés de flexion (la préhension forte, par exemple).

Quels en sont les symptômes?

Douleur ou sensation de brûlure dans la main, l’avant-bras et les doigts, engourdissements et fourmillements dans la main (surtout du côté du pouce et de l’index), les symptômes sont aggravés la nuit, éveils nocturnes pour secouer la main et tenter de soulager les engourdissements, aggravation avec l’activité, sensation de gonflement des doigts et de la main, faiblesse et perte de dextérité ainsi que l’atrophie de la peau.

Comment le diagnostiquer?

  • Le signe de Tinel : la percussion du nerf sur son trajet dans l’avant-bras et le poignet reproduit les symptômes (chocs électriques).
  • Manœuvre de Phalen : la mise en flexion du poignet reproduit les symptômes.
  • Douleur palpatoire au niveau de l’avant-bras distal et du poignet.
  • Diminution de la sensibilité des doigts.
  • Faiblesse musculaire au niveau du pouce.

Certains examens supplémentaires peuvent être utiles

  • Une étude de conduction nerveuse et un électromyogramme (EMG) sont utiles.
  • Une injection de cortisone peut servir de test diagnostic et en même temps soulager temporairement les symptômes.
[qsm quiz=4]

Traitement non-chirurgical

Port nocturne d’une orthèse, port de l’orthèse au repos, modification des tâches quotidiennes, anti-inflammatoires et infiltrations de cortisone.

Traitement chirurgical

Deux méthodes sont acceptables et se réalisent sous anesthésie locale.

  • L’approche ouverte : incision dans la base de la paume, d’environ quatre centimètres de long pour sectionner le tissu sous-cutané, l’aponévrose palmaire et le ligament transverse du carpe pour arriver sur le nerf médian. La peau est ensuite refermée.
  • La décompression endoscopique moins invasive : 
Une petite incision est réalisée dans l’avant bras, plutôt que dans la main, pour introduire une caméra dans le poignet afin de sectionner uniquement le ligament responsable de la compression. La peau et les tissus sous cutanés ainsi que les muscles de la paume sont laissés intacts, ce qui permet une utilisation plus rapide de la main et une récupération beaucoup plus précoce de la mobilité et de la force. Le retour aux activités légères est possible en quelques jours seulement. Les bénéfices de cette technique sont importants pour toute personne désireuse de reprendre rapidement ses activités.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie du tunnel carpien

Contactez-nous dès maintenant.
Il nous fera plaisir de vous donner rendez-vous pour une consultation et un traitement dans les prochains jours.

CONTACTEZ-NOUS

Noté 5 étoiles sur plus de 130 commentaires

Soulagez votre douleur rapidement

Soulagez votre douleur rapidement

Téléchargez le guide gratuitement

Soignez vous-même votre syndrome du canal carpien: Votre guide pratique d’autoguérison

Le Dr Jean-Paul Brutus et Nathalie Brisebois (ergothérapeute) répondent aux questions les plus fréquemment posées sur ce syndrome et offrent des conseils pour traiter la maladie sans chirurgie.

Soignez vous-même votre syndrome du canal carpien:Votre guide pratique d’autoguérison

Le Dr Jean-Paul Brutus et Nathalie Brisebois (ergothérapeute) répondent aux questions les plus fréquemment posées sur le syndrome du canal carpien et offrent des conseils pour traiter la maladie sans chirurgie.