Le syndrome du canal carpien est une affection de la main courante qui provoque des picotements, des engourdissements et des douleurs. Cette affection est causée par divers facteurs tels que la génétique et le mode de vie. Les attelles sont couramment prescrites pour le traitement temporaire du syndrome du canal carpien, mais elles doivent être utilisées avec prudence. 

La clé du traitement du syndrome du canal carpien est de le diagnostiquer rapidement. Les symptômes les plus courants sont les suivants : engourdissement et picotements dans les doigts, la main et le poignet, faiblesse de la main et douleur lors de la prise d’objets ou de l’exécution de tâches normales. 

 

Qu’est-ce qu’une attelle de poignet? 

Une attelle ou orthèse de poignet est utilisée pour maintenir le poignet dans une position neutre. Souvent, les attelles ne sont portées que la nuit, car c’est à ce moment-là que les patients se plaignent le plus des symptômes. 

Il est important de garder le poignet en position neutre car cela diminue la pression sur le nerf médian. C’est la flexion et l’extension du poignet qui exercent une pression sur le canal nerveux. C’est pourquoi les tâches répétitives et la façon dont nous dormons peuvent aggraver la situation ; trop de mouvement crée plus de pression. 

Le port de l’attelle la nuit est efficace car il empêche le poignet de se plier, ce qui exerce une pression plus importante sur le nerf médian. Une étude réalisée en 2012 a révélé que le port d’une orthèse la nuit permettait aux patients de mieux dormir et de se réveiller moins souvent que s’ils ne suivaient aucun traitement. 

 

Où puis-je me procurer une attelle de poignet ?

Les attelles de poignet sont disponibles dans toutes les pharmacies et même en ligne. Les attelles de poignet varient mais, en fin de compte, vous devez vous assurer qu’elles sont confortables. Si votre attelle est trop lâche, elle ne maintiendra pas votre poignet dans la position neutre appropriée. Si elle est trop serrée, vous risquez d’exercer une pression plus forte sur votre poignet et de l’endommager davantage. 

Si vous consultez un thérapeute de la main ou un orthopédiste, celui-ci peut vous prescrire une attelle de poignet ou créer une orthèse personnalisée afin de vous offrir le meilleur confort et le meilleur soutien. Les attelles personnalisées ne sont pas nécessaires, mais elles peuvent être bénéfiques dans les cas plus graves de canal carpien. 

 

Quand envisage-t-on d’utiliser des attelles de poignet?

Si l’on vous diagnostique un syndrome du canal carpien léger à modéré, votre médecin vous recommandera très probablement une attelle de poignet pour gérer vos symptômes. Bien que des études aient montré que l’attelle peut améliorer les symptômes en quelques semaines, ses effets ne sont pas permanents. 

Les attelles de poignet peuvent également affaiblir les muscles et les articulations si elles ne sont pas utilisées correctement. Elles ne doivent pas être portées 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et lorsqu’elles ne sont pas portées, il est important de faire des exercices et des étirements. Votre médecin ou votre kinésithérapeute peut vous proposer de nombreux étirements et exercices pour renforcer les muscles et éviter les raideurs articulaires. 

Pendant la journée, vous devez éviter de porter votre attelle. Si vous avez vraiment besoin d’un soutien supplémentaire, un bandage enveloppant peut faire l’affaire. Vous devez néanmoins consulter votre médecin avant d’utiliser le bandage pour éviter d’aggraver les dommages. 

 

Ce qu’il faut savoir sur les attelles de poignet

Les attelles de poignet ne constituent pas un traitement permanent du canal carpien. En fait, une utilisation prolongée peut même entraîner un affaiblissement des muscles. Après l’utilisation d’une attelle, vous devez exercer vos poignets et ajouter lentement du poids pour renforcer les muscles sans causer plus de dommages.

Le port d’une attelle ne signifie pas non plus que vous pouvez augmenter votre activité immédiatement. Cela pourrait entraîner une tension sur les muscles et une pression accrue sur le nerf médian. 

Les personnes qui occupent un emploi de bureau peuvent s’intéresser aux claviers ergonomiques conçus pour réduire la pression sur les poignets. Cependant, peu de recherches ont été menées pour déterminer si ces claviers atténuent réellement les symptômes du canal carpien. 

Le Dr Brutus recommande le port d’attelles de poignet pendant un maximum de quatre à six semaines et uniquement la nuit. Si les symptômes persistent ou s’aggravent pendant cette période, vous devrez peut-être envisager une intervention chirurgicale afin d’éviter des lésions nerveuses permanentes. 

 

Qu’est-ce qui peut favoriser le canal carpien?

Au fil de votre journée, vous pouvez constater que vos symptômes du canal carpien s’aggravent. En plus de l’attelle de poignet, vous pouvez apporter quelques modifications à votre routine quotidienne pour atténuer les symptômes :

  • Gardez votre poignet en position neutre autant que possible.
  • Gardez vos mains au chaud – le froid peut entraîner une raideur de l’articulation.
  • Essayez de laisser votre main et vos poignets se reposer autant que possible.
  • Évitez autant que possible les mouvements répétitifs
  • Utilisez une prise plus légère sur les outils et les claviers pour réduire la tension.
  • Évitez d’utiliser des outils qui vibrent, comme les scies électriques et les perceuses. Si vous ne pouvez pas éviter ces outils, les gants anti-vibration sont une option viable. 

Identifier ce qui déclenche les poussées du canal carpien est essentiel pour traiter vos symptômes. Accorder des « micro-pauses » à votre poignet peut grandement contribuer à soulager la pression exercée sur le nerf médian. 

 

Attelles de poignet : Réflexions finales

La chirurgie est le seul moyen de guérir définitivement le syndrome du canal carpien. C’est pourquoi un diagnostic précoce est essentiel pour prévenir les dommages irréversibles. Les attelles de poignet peuvent être efficaces pour soulager temporairement les symptômes du canal carpien, mais leurs effets ne sont pas permanents. 

Les patients peuvent constater des résultats prolongés lorsqu’ils sont associés à un exercice physique approprié et à des changements dans leur mode de vie. Si vous constatez que vos symptômes se sont aggravés ou ne se sont pas améliorés après quelques semaines, demandez conseil à votre médecin.