Se réveiller avec des mains engourdies peut être alarmant. Toutefois, dans la majorité des cas, il existe une explication simple pour ce symptôme commun. Même si la plupart des affections de la main sont sans conséquences graves,  il est important d’établir un diagnostic rapidement pour obtenir un traitement approprié et éviter l’installation de lésions nerveuses permanentes.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les différentes affections qui peuvent être à l’origine des engourdissements, sur la manière de les traiter et sur le moment où vous devez consulter votre médecin.

 

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est une affection courante qui, lorsqu’elle est diagnostiquée à un stade précoce, se traite facilement. Le SCC se produit lorsque le nerf médian, qui traverse la main et le poignet, est comprimé dans son canal.

Bien que la cause exacte du syndrome du tunnel carpien soit difficile à identifier, on sait que divers facteurs tels que les mouvements répétitifs, la génétique, l’alimentation et le mode de vie peuvent contribuer à l’apparition de la maladie. Le fait de se réveiller au milieu de la nuit avec des engourdissements et une sensation de picotements (et le besoin de secouer la main) peut être un signe précoce de cette affection. La douleur, la faiblesse et la perte de la force de préhension dans la main affectée sont également courantes avec l’engourdissement.

 

Posture de sommeil

Si vous vous endormez sur votre bras, vous exercez peut-être une pression supplémentaire sur votre main. La diminution du flux sanguin vers la main peut provoquer un engourdissement temporaire de la main. Dormir avec le poignet plié peut également provoquer un engourdissement. Le fait de changer de position de sommeil devrait suffire à soulager l’engourdissement dans ce cas.

 

Diabète

Le diabète survient lorsque l’organisme ne peut pas produire et traiter correctement l’insuline. Cela entraîne des taux de glycémie élevés qui, à leur tour, peuvent provoquer divers autres symptômes, notamment des lésions nerveuses et des engourdissements.

 

Carence en vitamine B-12

La vitamine B-12 est une vitamine essentielle qui nourrit les différentes parties du corps. Elle aide le cerveau et le système nerveux central à fonctionner, crée des globules rouges et permet la synthèse de l’ADN.

Si vous avez une carence en vitamine B-12, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Elle peut être due à votre régime alimentaire, à la génétique ou même à certaines conditions médicales. Une carence en vitamine B-12 peut également être associée à une diminution de l’appétit ou à une faiblesse musculaire.

 

Autres causes

Outre les affections susmentionnées, il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles vous pouvez ressentir un engourdissement des mains la nuit :

  • Abus d’alcool

    • Les personnes souffrant d’alcoolisme peuvent souffrir de lésions nerveuses, de carences en vitamines, de faiblesses, de spasmes musculaires et de dysfonctionnements sexuels.
  • Chimiothérapie ou autres médicaments

    • La chimiothérapie et la prise de certains médicaments peuvent provoquer des lésions nerveuses périphériques. C’est le cas notamment de médicaments contre la tension artérielle et des antibiotiques.
  • Hypothyroïdie

  • Zona

  • Maladie de Lyme

  • Arthrite

    • L’arthrite se caractérise par le gonflement des articulations. Tout comme le canal carpien, elle peut être causée par une variété de facteurs, notamment des mouvements répétitifs, la génétique, etc. Le gonflement de l’articulation peut à son tour exercer une pression sur les nerfs ou réduire la circulation sanguine, deux facteurs susceptibles de provoquer un engourdissement.
  • Autre affection neurologique

    • Des maladies telles que la sclérose en plaques peuvent entraîner un engourdissement de la main.
  • Kyste

    • Un kyste qui se développe dans la main peut exercer une pression sur certains nerfs ou tunnels nerveux, causant des engourdissements et une interférence avec l’ensemble des mouvements.

Quand consulter un médecin

Il est important de prêter attention à deux points pour décider si vous devez consulter votre médecin : la nature de vos symptômes et leur durée. Si vous vous réveillez avec un engourdissement qui disparaît de lui-même, la consultation n’est probablement pas indiquée.

Cependant, un engourdissement qui dure plus de deux semaines, ou qui s’aggrave continuellement au cours de cette période, peut signaler un problème qui nécessite une attention médicale. Si vous ressentez d’autres symptômes, même s’ils ne semblent pas liés à l’engourdissement, notez-les pour votre médecin.

En donnant à votre médecin le plus d’informations possible, vous lui permettrez de poser le bon diagnostic plus rapidement.

 

Options de traitement

Si vous vous réveillez avec des mains engourdies, il existe des moyens de les traiter chez vous avant de consulter votre médecin. L’absence de soulagement constitue une autre raison de consulter un professionnel de la santé.

  • Portez une attelle de poignet

    • Dormir avec une attelle permet de maintenir votre main et votre poignet dans une position optimale et neutre. Cela permet d’éviter que les nerfs ne soient comprimés.
  • Buvez plus d’eau

    • Une bonne hydratation peut aider à prévenir les engourdissements
  • Prenez un anti-inflammatoire avant de vous coucher

    • Prendre de l’Advil, de l’Ibuprofène, etc., surtout s’il s’agit de la version PM, vous aidera à mieux dormir et à réduire l’inflammation. Cette option n’est pas destinée à être utilisée quotidiennement, mais plutôt en fonction des besoins.

 

Réflexions finales

L’engourdissement de la main, lorsqu’il se manifeste seul, n’est habituellement pas préoccupant. Cependant, vous ne devez pas négliger le symptôme s’il persiste et/ou s’aggrave. Si l’engourdissement est dû à une affection plus grave, un diagnostic et un traitement précoces sont essentiels pour éviter des lésions nerveuses irréversibles.

Il est recommandé d’opter pour la prudence et de consulter votre spécialiste de la main sans tarder. Assurez-vous de faire l’inventaire de tous vos symptômes ainsi que de tous les médicaments et suppléments que vous prenez quotidiennement. Offrir un portrait complet permettra d’établir un diagnostic précis et de garantir une prise en charge rapide.