Le syndrome du canal carpien est l’une des affections les plus courantes de la main. Il se produit lorsque le nerf médian qui traverse le poignet se trouve comprimé dans son canal, le tunnel carpien. Les symptômes commencent généralement par un engourdissement et des picotements dans le pouce, l’index et le majeur, plus souvent la nuit et le matin. Si le syndrome n’est pas traité, les symptômes peuvent progresser et devenir constants. Dans les cas plus avancés, la compression du nerf peut entraîner une faiblesse musculaire.

On soupçonne depuis longtemps que le travail de bureau, soit l’utilisation répétée du clavier et de la souris, contribue au développement du syndrome du tunnel carpien. Qu’en est-il?

 

L’utilisation de l’ordinateur peut-elle directement causer le syndrome du tunnel carpien?

La réponse est nuancée. Bien que de nombreuses études ont exploré les effets du travail manuel sur la fonction du nerf médian, aucune n’a pu mettre en évidence une causalité positive entre l’utilisation excessive de l’ordinateur et le canal carpien. Alors pourquoi cette association est-elle si courante ? Selon les recherches, une mauvaise ergonomie ou des mouvements répétitifs de la main ou du poignet peuvent contribuer à l’apparition de la maladie, mais non en être la cause unique. Malgré une corrélation entre le travail sur ordinateur et le STC, d’autres facteurs tels que l’âge, le sexe, le poids corporel et les affections préexistantes semblent jouer un rôle important dans le développement de la pathologie. 

Le STC est aussi parfois suspecté à tort et confondu avec d’autres problèmes comme la tendinite ou le syndrome du lacertus. Une étude clinique en neurologie réalisée à l’Université de Californie a révélé que 60 % des patients qui ressentaient des douleurs liées à l’utilisation de l’ordinateur ne souffraient pas du syndrome du canal carpien. 

Si l’utilisation peut constituer un facteur de risque, les recherches ont montré qu’il ne s’agit que d’une corrélation, et non d’une causalité directe comme peuvent l’être certaines autres professions ou occupations qui sollicitent fortement les mains et les poignets sont également des facteurs de risque de syndrome du canal carpien:

  • Chef cuisinier : 
    • L’utilisation de leurs mains toute la journée et les poignées qu’ils utilisent pour les couteaux et autres outils peuvent exercer un stress sur le corps. Il est important de garder une prise plus lâche et d’étirer les muscles pour éviter le canal carpien. 
  • Travail mécanique
    • Les mécaniciens font souvent des mouvements répétitifs avec leurs mains, ce qui est un précurseur du syndrome du canal carpien. 
  • Point d’aiguille
    • Bien que la broderie puisse être relaxante, les mouvements maladroits du poignet et les mouvements répétitifs peuvent être un précurseur du développement du canal carpien. 
  • Construction
    • Non seulement les travailleurs de la construction effectuent des mouvements répétitifs, mais ils utilisent des outils qui présentent des vibrations intenses. 
  • Gaming
    • Les jeux vidéo exigent des mouvements répétitifs et de nombreux joueurs ne réalisent pas que l’intensité avec laquelle ils appuient sur les boutons et bougent peut augmenter la probabilité qu’ils développent un canal carpien. 

Comment prévenir le syndrome du canal carpien?

Alors comment prévenir le canal carpien si vous exercez une profession ou si vous pratiquez des activités qui nécessitent des mouvements manuels répétitifs ? La prévention repose sur trois éléments : 

  • Prenez des pauses
    • Une simple pause de 10 à 15 minutes dans vos tâches quotidiennes peut contribuer à la prévention du canal carpien. 
  • Modifiez votre prise
    • L’utilisation d’une force excessive et la prise d’un outil trop serrée peuvent augmenter la tension sur votre poignet et provoquer une inflammation. Soyez conscient de la façon dont vous tenez les outils et de votre prise sur ceux-ci.
  • Faites des étirements
    • La main et le poignet ont aussi des muscles. Et tout comme le reste de votre corps, ils doivent être étirés avant et après leur utilisation. 

Comment traiter le syndrome du canal carpien?

Les étirements, la thérapie physique, les attelles de poignet et les injections de cortisone peuvent tous être des traitements viables pour le canal carpien. La chirurgie doit être envisagée si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Réflexions finales

Bien que l’utilisation de l’ordinateur ne soit pas directement à l’origine du canal carpien, elle peut contribuer à l’apparition de la maladie ou possiblement aggraver des symptômes déjà présents. 

Si vous maintenez votre poignet et votre main dans une position neutre, si vous faites des pauses, si vous vous étirez et si vous adoptez une bonne posture, vous pouvez diminuer vos chances de développer un canal carpien ou une autre affection telle qu’une tendinite. En présence de symptômes inhabituels, n’attendez pas pour vous faire examiner afin de vous prescrire un plan de traitement approprié.