En Amérique du Nord, plus de 7000 accidents sont attribuables chaque année aux souffleuses à neige. Les coupures aux mains, les os fracturés ou broyés, les mutilations et les amputations de doigts sont les blessures les plus fréquentes alors que les hommes sont les principales victimes des incidents rapportés.

Avec des chutes de neige annuelles pouvant excéder plusieurs pieds, le Québec contribue de façon importante aux statistiques. Parmi les nombreux cas qui défilent dans les urgences de la province entre les mois de novembre et avril, plusieurs doivent être référés à des chirurgiens spécialistes de la main.

Voici quelques conseils de l’American Society for Surgery of the Hand pour éviter les blessures liées à l’utilisation de souffleuses :

  • Avant d’inspecter ou de tenter de dégager une souffleuse bloquée, ÉTEIGNEZ TOUJOURS le moteur.
  • Attendez que les lames s’immobilisent, ces dernières peuvent continuer de tourner quelques secondes après l’arrêt du moteur.
  • Utilisez un bâton ou le manche d’un balai pour dégager la goulotte d’évacuation de la souffleuse.
  • N’approchez JAMAIS vos mains des lames ou de la goulotte d’évacuation.
  • N’enlevez aucun dispositif de sécurité en place sur l’appareil.
  • Écartez vos mains et vos pieds des pièces mobiles.

Autres précautions importantes :

  • N’utilisez pas une souffleuse si vous avez consommé de l’alcool ou n’êtes pas en possession de tous vos moyens.
  • Utilisez votre souffleuse lorsque la visibilité et l’éclairage sont adéquats.
  • Portez des bottes avec crampons afin d’éviter de glisser.
  • N’attendez pas trop longtemps avant de passer la souffleuse. La neige peut se compacter rapidement et rendre difficile l’opération déneigement.
  • Considérez sortir votre souffleuse à plusieurs reprises pendant une chute de neige importante.

Cet hiver, soyez prudents et faites preuve de bon sens! La majorité des accidents impliquant des souffleuses à neige peuvent être facilement évités grâce à une manipulation appropriée!