Bien qu’il n’y ait pas qu’un seul profil de patient atteint du syndrome du tunnel carpien, certains travailleurs sont plus à risque de développer cette pathologie. Tous les corps d’emploi qui nécessitent une grande sollicitation des mains sont plus susceptibles d’engendrer le syndrome. La répétition des mouvements, les positions non naturelles, les préhensions serrées, les outils vibrants et les stress mécaniques sur les paumes des mains sont des facteurs liés à la pathologie. Les métiers qui nécessitent ce genre de mouvements ont tous le même point commun : une grande exploitation des mains. Un boulanger, par exemple, peut passer une grande partie de sa journée à pétrir et à travailler la pâte. À long terme, ces mouvements répétitifs qui impliquent des flexions et des extensions des doigts et des poignets peuvent favoriser le développement du syndrome. Il en va de même pour la caissière de l’épicerie qui passe des milliers d’articles par semaine sur le lecteur optique de son poste de travail en faisant le même mouvement.

Avez-vous un métier à risque?

Parmi les métiers les plus touchés, on retrouve également les coiffeuses, les hygiénistes dentaires, les agriculteurs, les jardiniers, les peintres, les ouvriers sur les chaînes d’assemblage, les musiciens, certains travailleurs de la construction et les opérateurs de machines à coudre. Le travail de bureau qui implique des gestes répétitifs tels que l’utilisation de la souris et du clavier est également souvent associé au syndrome du tunnel carpien. Toutefois, les données scientifiques à ce sujet ne sont pas assez probantes pour en déterminer la causalité.

Si vous exercez un des métiers mentionnés précédemment ou que celui que vous pratiquez implique une grande sollicitation des mains et que vous éprouvez les symptômes associés au tunnel carpien, il est possible que vous soyez atteint de la pathologie. Afin d’éviter la dégradation de votre état, vous devriez rapidement consulter un spécialiste de la main afin que vous puissiez retourner à vos habitudes professionnelles en toute quiétude. De plus, dans certaines circonstances, le syndrome du tunnel carpien peut être reconnu comme un accident de travail. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations à ce sujet ou sur le syndrome du tunnel carpien, vous pouvez consulter les différents ebooks gratuits disponibles sur le site Internet du Dr Brutus, chirurgien de la main. Vous y trouverez assurément plusieurs réponses à vos questions.