Le syndrome du canal carpien est une complication fréquente, mais peu connue de la grossesse. Bien qu’il n’existe pas de données exactes sur sa prévalence, certaines études ont révélé que le SCC affecte, à divers degrés, jusqu’à 60 % des femmes enceintes. 

Cause du syndrome du canal carpien

On ne sait pas encore avec certitude ce qui provoque le syndrome du canal carpien pendant la grossesse. On soupçonne que l’enflure et la rétention d’eau contribuent à la compression nerveuse; les fluctuations hormonales pourraient aussi créer un environnement propice au développement de la maladie.

Symptômes et diagnostic

Le syndrome du canal carpien survient généralement de façon tardive. Dans la majorité des cas, les symptômes apparaissent lors du troisième trimestre, mais peuvent également se manifester après la grossesse, particulièrement pendant l’allaitement. Les signes les plus communs sont les engourdissements, les picotements et la douleur au niveau des doigts, de la main ou du poignet. On observe aussi parfois une sensation de brûlure, une perte de dextérité ou une maladresse dans les gestes. Certains de ces symptômes tendent à être plus fort la nuit et à s’intensifier avec le temps.

L’examen clinique est normalement suffisant pour établir l’origine des symptômes. Différents tests de provocation peuvent également être utilisés pour confirmer le diagnostic.

Traitement

Le traitement médical est majoritairement basé sur la modification des activités physiques et le port d’une attelle de repos. Les injections de corticostéroïdes et la chirurgie sont possibles, mais rarement envisagées pendant la grossesse.

Contrairement à une croyance répandue, le syndrome du canal carpien ne régresse pas systématiquement après l’accouchement. Jusqu’à 50 % des femmes présentent toujours des symptômes un an après la fin de la grossesse, et jusqu’à 30 % sont toujours atteintes 3 ans après la naissance de leur enfant. Les probabilités de souffrir de SCC et le degré de sévérité augmentent également avec une deuxième grossesse.

Si vous êtes enceinte et croyez souffrir du syndrome du tunnel carpien, consultez un spécialiste de la main sans tarder. Une prise en charge rapide permet d’éviter l’aggravation des symptômes et l’installation de séquelles permanentes.