Si pour certains, l’arrivée de l’hiver signifie le début d’un long calvaire, pour d’autres la saison est l’occasion d’aller jouer dehors et de pratiquer une multitude d’activités et de sports. Or, qui s’amuse par temps froid s’expose à des risques d’engelures au nez, aux oreilles, aux orteils et aux doigts!

Les extrémités sont particulièrement vulnérables à ces lésions bien typiques de notre climat. Parce que la circulation sanguine y est moins importante, ces parties du corps «prennent froid» plus rapidement. Les enfants sont souvent les premières victimes des engelures. Trop occupés à s’amuser, ils sont plus susceptibles d’ignorer les signes avant-coureurs et de retarder le moment de rentrer à l’intérieur.

Symptômes d’une engelure aux mains

Les picotements, les rougeurs et les engourdissements sont les premiers symptômes à surveiller. La douleur, la perte de sensation et l’apparition de plaques blanchâtres ou marbrées sont des signes d’engelure plus avancée.

Traitement

Il est déconseillé de tenter de réchauffer la zone affectée trop brusquement en la frictionnant ou en l’exposant à une source de chaleur intense. On recommande plutôt de masser délicatement et de réchauffer lentement à l’aide d’eau tiède ou de la chaleur corporelle. De manière générale, les engelures disparaissent sans laisser de séquelles. Les lésions plus sérieuses peuvent toutefois causer des ampoules ou des boursoufflures devant être soignées. Dans certains cas plus graves et heureusement plus rares, la peau peut se nécroser ou noircir, nécessitant une attention médicale urgente.

Prévention

Il n’y a malheureusement pas de solutions magique pour prévenir les engelures. On recommande de bien se couvrir le visage, de se chausser adéquatement et de porter des mitaines ou des gants chauds et imperméables. Il importe enfin d’être attentif aux premiers signes d’inconfort et de rentrer se réchauffer dès que les morsures du froid se font sentir.