Le corps humain comprend des centaines d’articulations, mais peu d’entre elles sont aussi visibles et actives que celles des doigts et du poignet. Nous les utilisons constamment et à l’ère des métiers numériques, elles sont souvent les seules parties de notre corps à bouger pendant de longues heures passées à l’ordinateur. Malheureusement, un Canadien sur 10 souffre de douleur articulaire et doit vivre avec les conséquences de ces maux. Mais de quoi souffrent-ils, au juste? D’arthrite ou d’arthrose? Point sur l’inflammation des articulations.

 

ARTHRITE

L’arthrite se décrit simplement comme une inflammation des articulations. Elle comprend une centaine d’affections différentes, dont certaines moins sévères (pensez aux tendinites, par exemple) et d’autres extrêmement sérieuses comme l’arthrite rhumatoïde. Cette dernière est une maladie auto-immune grave qui cause la détérioration des organes, dont le cœur, les poumons, les reins et les yeux, entraine une perte de mobilité et occasionne l’inflammation et la déformation importantes des jointures.

 

ARTHROSE

L’arthrose est quant à elle une forme d’inflammation des articulations beaucoup plus courante, mais non moins douloureuse. Dans ce cas, c’est l’usure du cartilage des jointures qui provoque des douleurs chez les personnes qui en souffrent. Par ailleurs, cette affection touche majoritairement les femmes, et certains facteurs de risque sont l’âge, les blessures antérieures et l’obésité.

 

L’INFLAMMATION DES DOIGTS, COMMENT S’EN SORTIR ?

Que vous souffriez d’arthrite ou d’arthrose, il y a fort à parier que vos mains en souffrent. Lorsqu’une articulation est mise à mal, il y a d’abord rougeur, enflure, sensation de chaleur et douleur. Si l’inflammation n’est pas traitée rapidement, des déformations importantes peuvent alors apparaître. Il convient donc de consulter un professionnel de la santé dès l’apparition des premiers symptômes pour voir la meilleure façon de régler le problème ou de diminuer l’inconfort, à tout le moins. Évidemment, les traitements varient en fonction de votre état, mais votre médecin pourrait vous prescrire des anti-inflammatoires ou des infiltrations de cortisone. De plus, il peut être recommandé de vous procurer une orthèse de repos ou même de suivre un programme de rééducation conçu par un physiothérapeute. Si toutes ces mesures n’ont pas les résultats escomptés, une procédure chirurgicale peut aussi être envisagée.

 

Quoi qu’il advienne, rappelez-vous que vous n’êtes pas seuls à souffrir, et qu’il faut consulter si vous voulez améliorer votre condition. Il en va de votre bien-être!

 

SOURCES

http://lepharmachien.com/arthrite-arthrose/

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/51997-arthrose-des-doigts-causes-facteurs-de-risques-et-traitement

http://arthrite.ca/comprendre-l-arthrite/a-propos-de-l-arthrite

https://oppq.qc.ca/articles_blogue/arthrose/